lundi, 09.09.19 to jeudi, 12.09.19 - Grand Bassam – Côte d’Ivoire

Atelier national en Côte d’Ivoire du programme « Femme, Jeunes, Défense et Sécurité »

Grand Bassam a abrité du 09 au 12 septembre 2019 l’atelier national en Côte d’Ivoire du Programme « Femme, Jeunes, Défense et Sécurité ». C’est la dernière étape des ateliers nationaux prévus dans le cadre dudit programme déroulé en partenariat entre le Bureau Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne de la Friedrich-Ebert-Stiftung, son bureau de la Côte d’Ivoire et le Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) avec le même objectif principal que pour les ateliers précédents : contribuer à réduire les fractures entre les femmes, les jeunes et les forces de défense et de sécurité (FDS) pour construire ou renforcer la paix et la sécurité à travers la formation.

Photo de famille

Participants

L’atelier a réuni trente-sept participants composés d’officiers des différentes Forces de Défense et de Sécurité ; de jeunes et de femmes membres des organisations de la société civile et d’éminents experts ivoiriens. Une fois encore, les quatre journées d’atelier ont été l’occasion de fournir une formation dans le but qu’elle soit multipliée au maximum et de réfléchir à la création de passerelles entre femmes, jeune et FDS. Les thèmes abordés tels que les défis et menaces sécuritaires en Côte d’Ivoire, son architecture de la défense et de la sécurité ou la confiance entre FDS, femmes et jeunes ont permis de renforcer les capacités des uns et des autres dans le but d’avoir l’effet démultiplicateur souhaité.

En marge des exposés, des travaux de groupé des jeux de rôle ont été menés pour favoriser la compréhension et la cohésion entre les jeunes, les femmes et les FDS. Voici quelques recommandations qui ont été formulées à la fin des travaux :

  • D’avantage renforcer les capacités des jeunes et des femmes sur les moyens de collaboration avec les FDS ;
  • Mettre en place des cellules de veille et d’alerte précoce pour une meilleure interaction ;
  • Mettre en œuvre plus d’activités entre les populations et les FDS et organiser des journées portes ouvertes des structures des FDS ;
  • Intégrer le concept Armée - nation en FDS - nation ;
  • Constituer des groupes de réflexion et de mise en œuvre du système optimal de collaboration.

Friedrich-Ebert-Stiftung
Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne

P.O. Box 15 416
Point E, boulevard de l’Est villa n°30
Dakar - Fann

+221 33 859 20 02

info(at)fes-pscc.org
www.fes-pscc.org

Vers le haut