Nouvelles Approches de la Sécurité Collective

  • Photo: Photo de famille avec les Experts et les collaborateurs de la FES lors de l’«Atelier des auteurs sur les Nouvelles Approches de la Sécurité Collective» tenu à Dakar, Sénégal.

Dans un premier temps, le concept de sécurité collective se réfère uniquement à la sécurité extérieure des États. Dans un système de sécurité collective, la sécurité de chaque État est indissociablement liée à la sécurité de tous les autres États. Les Etats conviennent d'obéir à certaines normes, règlements et obligations, applicables à tous.

Dans de nombreux pays africains, les conflits violents déterminent l'agenda sociopolitique

Il ne fait aucun doute que dans de nombreux pays africains, les conflits violents représentent un défi politique et social majeur En dépit de leurs constellations différentes, ces conflits ont en commun une mauvaise gouvernance et ses effets néfastes, la corruption, la repression, une participation socio- économique faible voire défaillante et un manque criard de perspectives. Ce qui peut conduire à une situation d’insécurité ambiante. La mauvaise gouvernance,, tend à être étroitement associée à une perte de légitimité et d'autorité, ce qui favorise une spirale de violence et des conflits subséquents. En même temps, la nature des conflits a profondément changé. Outre les conflits perçus comme ethnopolitiques ou la lutte pour le pouvoir et pour une justice sociale, on est confronté aujourd’hui à un nouveau type de conflictualité hybride et multiforme avec la montée en puissance du phénomène terroriste, de la criminalité organisée et des traffics illicites. A cela s’ajoute un certain nombre de défis relatifs à la diminution des ressources et au changement climatique. Autant de facteurs qui contribuent cumulativement à l'affaiblissement des structures gouvernementales.

L’ Architecture Africaine de Paix et Sécurité (APSA) laisse cependant des questions en suspens

Compte tenu de la menace permanente qui pèse sur la paix et la sécurité, tant sur le continent africain que sur les relations euro-africaines, l'adaptation de l'Architecture Africaine de Paix et de Sécurité (APSA) revêt une importance capitale. Malgré cela, l'APSA laisse plusieurs questions sans réponse. L'interaction entre l'Union Africaine (UA) et les Communautés Economiques Régionales (RECs), par exemple, reste à préciser. Ici, l'aspect gouvernance, c'est-à-dire un leadership gouvernemental basé sur la responsabilité et l'intégrité, est essentiel, car sans cela, la politique de développement ne peut être mise en œuvre de façon durable. Sur le papier, l'Union Africaine et les Communautés Economiques Régionales (RECs) reconnaissent ce lien, qui se retrouve également dans les statuts de l’Architecture de Gouvernance Africaine (AGA). Toutefois, cela ne résout pas les tensions latentes entre l'Union Africaine et les RECs, dont la coopération repose essentiellement sur les principes de subsidiarité, de complémentarité et d'avantage comparatif et touche donc aussi bien des questions stratégiques que politiques avec des intérêts partiellement divergents.

Aspects politico-économiques et leurs effets sur les systèmes de conflits

Compte tenu d'un environnement de sécurité en évolution, le projet «Nouvelles Approches de la Sécurité Collective» a l'intention d'utiliser des études contextuelles et des études d'acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux pour éclairer les aspects politico-économiques des systèmes de conflits. Ce faisant, le projet espère contribuer au débat sur la persistance de certaines constellations. Il vise à permettre une meilleure compréhension des conditions dans lesquelles le fonctionnement de la gestion et de la prévention des conflits pourraient être améliorées. Dans le même temps, il s'agit de contribuer au débat sur la sécurité collective en Afrique, ainsi que sur un besoin potentiel de réforme et de supplémentation de l'APSA.

Friedrich-Ebert-Stiftung
Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne

P.O. Box 15 416
Point E, boulevard de l’Est villa n°30
Dakar - Fann

+221 33 859 20 02

info(at)fes-pscc.org
www.fes-pscc.org

Bibliothéque de la FES

Vers le haut